securite du randonneur

Sécurité du Randonneur

(10 conseils pour partir en montagne)

 

1/ Etudiez votre itinéraire ! Prenez conseil auprès des organismes compétents sur les conditions locales.


Un office de tourisme est à priori compétent en matière de tourisme mais n'a pas compétence en matière de sécurité en montagne

Un bureau des guides n'est pas un office de tourisme ni un centre de renseignements pas plus qu'un centre de formation gratuit.

Par contre, ils offrent des prestations de guide et d'accompagnement en montagne.


2/ Choisissez un parcours à votre niveau ! Sachez mesurer vos capacités physiques et techniques.

C'est à vous de faire cette appréciation et non au conseil auquel vous vous serez adressé.

 

3/ Ayez un équipement adapté et apprenez à vous en servir. Munissez-vous d'une trousse de premiers secours.


Une trousse de secours n'est pas une trousse à pharmacie.

 

4/ La Météo vous aide dans le choix de votre projet. Le temps change vite en montagne. Partez, informé.

La météo n'est qu'une information prévisionnelle fournie à partir d'élément dont la science n'est pas exacte, un homme (ou une femme) prévenu en vos deux.

 

5/ Partir seul augmente le risque

Même pour une personne compétente ayant une grande expérience. Mais, à priori, ce type de personne sait à quoi elle s'expose et peut prendre d'autres précautions et dispositions spécifiques. N'est pas compétent qui veut. C'est le résultat d'une longue expérience et ce n'est jamais sans risque.

 

6/ Prévenez quelqu'un de votre itinéraire et de l'heure approximative de retour

L'étude d'itinéraire du point 1 se retrouve ici. Indiquer son itinéraire permettra d'accroître la rapidité des recherches. Le portable est aussi un excellent moyen d’alerte.
.
7/ N'hésitez pas à faire appel à un professionnel, pour vous conseiller ou vous guider.

Le guide de Haute Montagne ou l'Accompagnateur en Montagne n'ont pas d'obligations de conseils en dehors de leurs clients.

Par ailleurs la jurisprudence démontrant que la justice met parfois en cause les personnes qui donnent des conseils même occasionnels et qui auraient été erroné ou mal interprété invite toutes personnes compétentes à éviter de donner trop de conseils.
On peut aussi noter qu'il existe dans des clubs affiliés à la FFME, FFCAM (CAF) et FFRP des cadres bénévoles compétents parfaitement formés pour encadrer des sorties.

 

8/ Tenez compte du balisage et de la signalisation existants

Attention ! Les balisages peuvent être effacés avec le temps ou les cairns démolis ou trop nombreux qui ne veulent plus rien dire.

L'existence d'un balisage n'est donc pas la garantie de la facilité. Savoir lire et interpréter une carte ou un topo-guide est sûrement plus efficace tout en sachant bien observer et juger le terrain.

 

9/ Sachez faire demi-tour ! En cas de difficultés ou de changement des conditions atmosphériques.

Renoncer demande parfois plus de courage que de poursuivre.

 

10/ Assistance : Témoin d'un accident, réagissez efficacement pour protéger, alerter, secourir.

Attention ! Vous n'êtes pas médecin.

Votre rôle doit se limiter à mettre le blessé en sécurité si nécessaire, savoir donner l'alerte (Où ? Quand ? Comment ?) et secourir.

Apprenez les gestes qui sauvent en passant Prévention et secours civiques de niveau 1

(voir dans votre région : pompiers, Sécurité Civil, Croix Rouge)

tout en sachant que contrairement au secours routier ou chez vous vous ne disposez pas toujours du téléphone et du 18. Avec le téléphone portable vous pouvez souvent avoir le 112.

Votre rôle doit néanmoins en attendant les secours, se limiter à emballer la blessure, réchauffer. Attention ! Gardez votre sang froid. Pas de panique.

Un accident pourrait en occasionner un autre.

desirdevasion.fr, le site de référence sur la randonnée en montagne.
Belledonne - Chartreuse - Dévoluy - Ecrins - Vercors - Bauges - Lauziere - Vanoise - Cerces - Mont-Blanc - Ubaye
Randonner en Montagne, s'évader en Images